Restaurant le Boucan, mon verdict.

Aujourd’hui, j’ai définitivement trop mangé.  Je me surprend à chaque fois que je mange beaucoup à quel point il y a de l’espace dans mon estomac. Peut-on exploser à force de trop se gaver, parce qu’on s’entend, mon ventre à entendu mon cerveau lui dire que ça suffisait, qu’il a assez de nourriture. Mon gros bedon a été convaincant, demain j’irai marcher / courir… blablabla..  Quoi qu’il en soit, ce soir je roule.

Aujourd’hui c’était ma rencontre gastromique mensuelle avec quelques amis. Depuis plus de 6 mois, on est 7 gourmands plus un bébé qui a comme mandat de trouver un nouveau restaurant et de le faire découvrir aux autres amis. C’est un concept vraiment cool puisqu’il nous permet de découvrir plusieurs cultures et habitudes culinaires. C’est vraiment comme voyager à Montréal et ses environs. Aujourd’hui, c’était mon tour de choisir le resto et j’ai emmené mes amis dans le sud des États-Unis : Le Boucan.

J’ai vu 2 reportages sur ce restaurant dans l’espace d’une semaine. Ce fut assez pour m’y convaincre que JE devais l’essayer. Ce restaurant situé dans le futur quartier branché le Griffintown (métro Georges-Vanier) est un incontournable pour les vrais amateurs de viandes. Mettons que nos hommes, ce midi, étaient ravis. Des ailes de poulet au ribs, en passant pas le macaroni au fromage et la guedille de porc émincé, bref le paradis culinaire masculin.

Premier coup d’oeil, le resto est vraiment petit mais sympatique. Il est préférable de réserver si vous y aller le soir. Le midi, il n’y a pas de problème puisque nous étions presque les seuls. La carte des alcools est limitée mais aujourd’hui il faisait chaud, une bonne bière froide faisait l’affaire. Pour ma part, j’ai pris un mojito qui était très rafraichissant.

Pour le repas, moi et mon copain n’avons pas hésité de prendre l’assiette du « Pit Boss ». C’est le plat « un peu de tout » pour 2 personnes. Il comprend un demi-poulet grillé , des ribs, du porc émincé, des frites, et comme à-côté, de la salade de patate et de la salade chou et de la sauce BBQ maison.

Le plat arrive sur une planche de bois. Sur le coup, tu te dis « fuck, on pourra jamais manger tout ça » et finalement, ça rentre tout seul. La viande est absolument délicieuse, tendre et juteuse. La sauce maison fait vraiment toute la différence. Les salades sont aussi très bonnes, jai aimé le mixte de salade de patate et aneth par contre j’ai trouvé les quantités trop petites. La femme en moi trouvait qu’il manquait de légumes.  En gros, et c’est vraiment selon moi, c’est un endroit a essayer, entre amis, peut-etre plus le soir. Il doit y avoir une ambiance plus festif que le midi. La bouffe est excellente, le service courtois mais ce n’est pas un resto où je voudrais retourner. J’aime la viande mais je crois, et là je suis gênée de l’avouer, que les côtes levées du Boucan n’ont pas détrônées celles du Baton Rouge. Je sais qu’il y a surement plus d’effort au Boucan mais j’aime que la viande des côtes levées se détache à la fourchette et ce n’était pas le cas aujourd’hui,. J’ai du utiliser 15 serviettes de papier car j’étais beurrée jusqu’aux oreilles et j’ai trouvé que je m’étais donnée tout ce mal pour peu de viande.  bref, certains ne partageront surement pas mon avis mais certaines oui.

Quoi qu’il en soit, j’ai adoré mon expérience sauf le dessert. Ça doit faire une semaine que je casse les oreilles a mon chum au sujet de leur dessert fétiche : le brownie au bacon. Je suis une adepte du sucré-salé. J’aime manger une barre de chocolat Mirage et ensuite un sac de chip. C’est beaucoup dire sur mon amour des mélanges. J’étais donc convaincue que ce brownie allait devenir le symbole parfait de ma gourmandise. Donc première bouchée, pas trop pire. Le chocolat est puissant donc je n’ai pas vraiment gouter au bacon mais je reste sceptique. Deuxième bouchée, je croque au bacon dans mon brownie… c’est … « spéciale ». Le bacon et le chocolat ne font vraiment pas bon ménage. J’Étais vraiment décue parce que c’est vraiment mon genre d’aimer ça. Mais non, je passe mon tour.

Malgré tout, j’ai passé un beau diner et ça ma couter 80$ avec pourboire pour 2 personnes, drink et dessert. C’est vraiment raisonnable. Tu sors du restaurant plein mais pas trop, content d’avoir eu une belle assiette et d’avoir profité de leur terrasse. Personnellement, si je devais les noter sur 5, je leur offrirai un gros 3.5 pour leur service, la tendreté de la viande et le décor vraiment original.

Et pourquoi je roule ce soir? Parce que meme pas 4hrs plus tard, j’entamais un cheeseburger maison…

Demain, première heure, je marche / cours c’est promis !

et vous, qu’elle est votre restaurant de côtes levées préféré ?? On veut le savoir !

Bon appétit amis gourmands

http://www.leboucan.com

en passant, on adore le site web 🙂

Le Boucan

1886 Notre-Dame Ouest, Montreal

  1. Pingback: « THE » recette estivale: Sandwich de poulet effiloché | Abricotine

  2. Le terme « gaver » décrit très bien cette journée! À y retourner certainement… mais définitivement pour souper et non pas pour dîner une journée où il fait 40 degrés! Le mix chaleur et excès de bouffe m’a complètement assomée! C’était excellent 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s